Écouter l’épisode :

construction monde imaginaire

5 conseils pour réussir son Worldbuilding

Encore un anglicisme largement utilisé pour parler d’un concept de l’art de l’écriture ! Le worldbuilding (« construction de monde ») est l’ensemble des éléments à prendre en compte quand on crée un monde imaginaire.

Un monde inventé, notamment dans le grand genre de la fantasy, sera plus ou moins inspiré de notre monde réel. Tout comme dans notre monde, une société est régie par un ensemble de règles et par une organisation de tout ce qui permet la vie et la prospérité de ses habitants.

Comme j’ai pu le dire dans l’épisode précédent sur l’écriture en fantasy, même pour un monde inventé où la magie est partie prenante, il faut suivre les règles que l’on s’est données.

Conseil n°1 : Définir les règles de son monde avant d’écrire

Même un monde inventé doit rester cohérent. Pour ce faire, je te conseille vraiment de ne pas construire ton monde au fil de la plume mais de réfléchir au préalable à ce qui le compose et à son mode opératoire.

Fonctionne en entonnoir. Par du général pour aller progressivement dans les détails.

Pose-toi deux questions essentielles :

1- Comment mes personnages changent la société dans laquelle ils évoluent ?

2- Comment les cultures / espèces de ton monde interagissent les unes avec les autres ?

Quelle conséquence pour le quotidien des personnages dans le roman ? Comment tes protagonistes vont-ils être liés dans ce monde ?

Toutes ces questions tu dois te les poser avant de commencer à écrire.

Conseil n°2 : Ne pas tomber dans le manuel scolaire

Plus tu auras réfléchi aux détails de ton monde, plus tu le visualiseras facilement et tu pourras le transposer dans ton texte.

Attention cependant à bien décider des détails qui servent à l’histoire !

Tu n’es pas là pour donner une leçon d’histoire ou de géographie à tes lecteurs. Ton roman n’est pas un mode d’emploi mais une histoire dont on veut connaître le suite.

Tu vas donc réfléchir à plus d’éléments de contexte que tu n’en partageras dans ton histoire. Le lecteur n’a besoin que de la partie émergée de l’iceberg, c’est-à-dire ce qui lui permettra de comprendre les problématiques centrales de ton roman.

Conseil n°3 : Ne jamais sacrifier la crédibilité de ton histoire

Tu peux tout imaginer. Tu peux tout faire et tout mettre en scène.

Mais même un monde inventé où la magie règne doit paraître réaliste au lecteur. Tu dois dérouler la pelote des causes et des conséquences des règles de ton monde.

Si par exemple tu décides qu’une partie de la population est immortelle :

  • Quelle incidence sur la surpopulation ?
  • Comment est-ce que les gens se reproduisent (s’ils se reproduisent) ?
  • Comment peuvent-ils subvenir à leurs besoins avec les ressources du monde ?

Toutes tes décisions ont un impact sur la société comme sur tes personnages auquel tu dois réfléchir.

Conseil n°4 : Tirer son inspiration de l’histoire des civilisations

Tu as besoin d’inspiration et de conseils pour créer un monde inventé ?

Inutile de réinventer la roue ! Tu trouveras les meilleurs exemples de ce qui divise ou soude une société dans les livres d’histoire !

Intéresse-toi à l’histoire des civilisations. Inspire toi de l’histoire de la naissance, de la prospérité, de la transformation et de la déchéance de différentes civilisations.

Etudie différents régimes, des empires aux démocraties.

Conseil n°5 : Utiliser le quotidien pour poser l’ambiance

Pour ne pas tomber dans l’écueil dont nous avons parlé dans le conseil n°2 (qui consisterait à partir dans un exposé sur ton monde), donne plutôt des détails ayant attrait aux habitudes de tes personnages et à leur quotidien.

Ces détails et anecdotes auront beaucoup plus d’impact sur ton lecteur qui visualisera d’autant mieux tes personnages et leur environnement direct.

Prends exemple sur Tolkien et sa description des habitudes et rituels des hobbits dans ses livres Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux. Les particularités du quotidien de ces petits êtres permettent une connexion immédiate du lecteur aux héros.

Les grands points de la conversation 

  • Garde pied avec la réalité quand tu construis ton monde imaginaire
  • Planifie la construction bien en amont
  • Anticipe les conséquences de tes choix d’intrigues
  • Tout est dans le détail….

Les grands points de la conversation :

– Garde pied avec la réalité quand tu construis ton monde imaginaire
– Planifie la construction bien en amont
– Anticipe les conséquences de tes choix d’intrigues
– Tout est dans le détail

Écoutez l’épisode :

La fiche perso ultime

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap