Écoutez l’épisode :

routine d'écrivain

Le grand intérêt d’une routine d’écriture

La routine d’écriture de Lucie Castel

Au moment où paraît cet épisode du podcast Devenir écrivain, Lucie Castel partage ses journées entre son métier d’écrivain et son métier de formatrice à l’Institut des Carrières Littéraires.

Ses journées de travail commencent à 8h et se terminent aux alentours de 18h. Elle répartit généralement ses tâches de la façon suivante : l’écriture le matin, LICARES et la formation Devenir écrivain l’après-midi.

Par écriture, elle entend aussi bien l’écriture des chapitres à proprement parlé que le travail préparatoire ou la relecture et la correction.

Mais un planning n’est pas immuable tout au long de l’année. Au contraire, il vient s’adapter aux cycles de l’activité. Ainsi, quand son calendrier éditorial le requiert, elle planifie des journées entières pour l’écriture.

En moyenne, Lucie écrit 5 à 6 jours par semaine, entre 4 et 5 heures par jour.

Elle se donne un objectif de 2500 mots par jour, ce qui correspond pour elle à environ un chapitre.

Lucie commence sa première séance d’écriture à 8h avec la relecture du chapitre écrit la vieille. Elle fait des premières petites corrections et ajustements, puis se lance dans l’écriture du chapitre suivant. Une pause capuccino à 10h30 pour reprendre de l’énergie, et la voici repartit pour une seconde séance d’écriture jusqu’à 12h30 !

Une routine pour faire de l’écriture une priorité

Si tu as du mal à te mettre à écrire, si tu mets beaucoup de temps à rentrer dans ton texte, si ton roman n’avance pas comme tu veux, il est peut-être temps de tenter une routine d’écriture plus rigoureuse.

Tous les écrivains qui font de l’écriture leur métier ou l’un de leurs métiers n’ont guère le choix. Ils organisent leur semaine de manière à écrire régulièrement, entre 4 et 7 fois par semaine.

Non seulement, plus tu consacres de temps à l’écriture, plus tu avances dans ton texte, mais tu prends aussi l’habitude de tenir tes engagements envers toi-même. Tu procrastines de moins en moins et tu écris même quand la motivation vient te faire défaut.

Une routine d’écriture te permet de :

  • Jongler avec toutes obligations sans que l’écriture passe à la trappe.
  • Ne plus faire dépendre l’écriture de ta motivation sur le moment.

Une routine pour écrire plus

Le principe de la routine, au-delà de bloquer des plages horaires pour écrire dans ton planning de la semaine, est de créer une habitude. Tu veux développer des automatismes qui rendent l’action plus facile, presque automatique.

Quand on parle de “routine” d’écriture, il est ainsi question de la suite des tâches que l’on se donne pour se mettre dans le bon état esprit. Cet état d’esprit, c’est celui de la concentration optimum et de la meilleure créativité.

Une routine d’écriture adaptée à toi

routine écriture quotidienne

Lucie te présente sa routine d’écriture mais elle insiste sur le fait qu’il faut que tu testes ce qui fonctionne pour toi. En fonction de tes autres obligations, de ton rythme naturelle et tout simplement de ta personnalité.

Le rythme de Lucie dont l’écriture est le premier métier, qui partage sa vie avec son mari ses 5 chats Maine coon, sera forcément différent de celui d’une personne qui doit consacrer du temps dans sa journée pour un emploi salarié et des enfants.

Mais pour elle comme pour toi, tout est une question d’organisation, de compromis, et de ne jamais céder au perfectionnisme ou à l’opposé au fatalisme.

Pose-toi ces questions pour commencer à délimiter les contours de ta routine d’écriture hebdomadaire :

  • Quelle priorité veux-tu donner à l’écrire parmi tes autres priorités ?
  • Quel sera ton minimum syndical concernant le temps que tu vas dédier à l’écriture chaque jour ou chaque semaine ?
  • Sur quoi es-tu prêt à compromettre ? Sur quoi ne l’es-tu pas ?

Ton espace d’écriture : le ciment de ta routine

routine pour écrire

Un espace dédié à l’écriture

Lucie a la chance d’avoir pu s’aménager un bureau. C’est évidemment le meilleur scénario possible, même si certains auteurs disent ne jamais mieux travailler que dans des cafés et autres lieux à l’extérieur de leur domicile !

Si tu vas écrire chez toi, le bureau est le must. Le bureau, ou plus largement une pièce où tu peux t’isoler, te permet de décupler ta concentration. La séparation physique entre toi et tes proches, ou peut-être entre toi et la télévision, entre toi et la cuisine, te permet de minimiser les interruptions et les distractions.

Or la concentration, c’est le nerf de la guerre de l’écrivain. C’est son carburant pour être le plus efficace dans l’écriture de son roman.

Si tu n’as pas une pièce dans laquelle tu peux t’isoler, quels sont les autres espaces que tu pourrais occuper pour écrire ? As-tu pensé à des astuces pour limiter le bruit comme par exemple l’acquisition d’un casque anti-bruit ?

Y a-t-il certains horaires où tu peux utiliser ces espaces avec moins d’interruption ?

Encore une fois, ne cède pas au perfectionnisme ! Même si tu n’as pas l’endroit parfait pour écrire, quel espace peux-tu décider d’investir pour écrire ton roman ? Que vas-tu tester ?

Les écrivains sensoriels

Lucie insiste sur l’importance d’organiser ton espace de travail et de le décorer. Tu veux que ton espace d’écriture soit un véritable outil de productivité. Pour cela, il faut que tu détermines ce qui te motive le mieux et aide ta concentration.

Lucie est une auteure qu’on pourrait qualifier de sensorielle : elle ne travaille jamais aussi bien qu’entourer des objets et des éléments qui la font se sentir bien et représentent son univers esthétique.

Elle aime être entourée d’objets, ceux qui l’inspirent.

Pour les auteurs sensoriels comme Lucie, il s’agit de créer une ambiance. La lumière, les couleurs, les odeurs, tout contribue à la motiver et à lui donner envie de passer du temps à son bureau, peu importe la rigueur que demandera le travail d’écriture.

Quand Lucie passe la porte de son bureau, elle entre dans son univers, dans sa bulle. Elle est persuadée que quand notre environnement de travail nous rend heureux, l’écriture n’en est que plus fluide

Oui mais si tu n’as pas ton propre espace à décorer comme tu le veux ?

Y a-t-il quand même des choses que tu peux disposer autour de toi qui te réconforte et te font plaisir ? Des affiches ou un tableau avec des images peut-être ? Ou à défaut un fond d’écran et une playlist qui te donnent toujours de l’énergie ?

Les écrivains minimalistes

bureau écrivain

Ce que Lucie n’est pas, c’est un écrivain minimaliste quand il s’agit de son espace de travail.

A l’inverse des auteurs sensoriels, l’écrivain minimaliste ne peut se concentrer que s’il n’a rien ou presque rien où poser son regard. C’est l’image de la pièce blanche et du bureau où seul l’ordinateur a sa place.

Evidemment, tu peux placer le curseur plus ou moins du côté du dénuement total, mais l’idée est bien celle que tu ne veux pas faire un espace cocooning : tu ne travailles jamais aussi bien que dans un espace qui signale à ton cerveau “zone de travail, ici on bosse.”

Même s’ils te rappelaient l’univers de ton livre, les objets seraient une source de distraction dont tu préfères te passer.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix pour ton espace de travail !

Il y a celui qui te correspond et qui te permet d’être le plus inspiré et le plus efficace. N’hésite pas à faire des tests. Peut-être que l’aménagement d’un espace d’écriture plus à ton image tel que le décrit Lucie pourrait t’aider à te motiver.

L’importance des rituels pour l’écriture

Cerveau, c’est l’heure de se concentrer

Une routine d’écriture peut commencer avant que tu n’ouvres ton fichier Word ou Scrivener !

De la même façon que les routines matinales en 7 étapes sont sensées te donner plus d’énergie pour ta journée et te mettre dans un état d’esprit positif pour accomplir tes objectifs, que peux-tu faire pour guider ton cerveau vers plus de concentration, de productivité et de créativité ?

Ne cherche pas à faire compliquer ! Parfois, comme Lucie, il s’agit tout simplement de démarrer sa session d’écriture avec une bonne boisson chaude.

L’idée est d’envoyer à ton cerveau un signal. Tu lui donnes le top départ d’une séance de travail.

Les petits rituels pré-écriture doivent t’aider à tenir ton planning. Ils font barrage à la procrastination et ancrent tes séances d’écriture dans tes habitudes. Tu t’habitues à ce que ton capuccino précède l’écriture. Une fois que la tasse est dans tes mains, il est plus facile de dérouler la séquence que tu apprends à automatiser : tu t’assoies pour écrire.

Le cercle vertueux de la régularité

daily routine écrivain

L’expression “routine d’écriture” implique bien les notions de cadencement (faire une chose après l’autre) et de régularité (faire les choses le plus possible à la même heure, dans le même ordre).

Ce sont les deux composantes de la consolidation d’une habitude.

Lucie trouve ce cadencement apaisant. En ayant décidé à l’avance des tâches que l’on va accomplir et en répétant ces tâches dans le même ordre tous les jours, notre cerveau ne connait plus la fatigue de la décision. Nous pouvons profiter au maximum du moment présent.

Je te conseille dans la mesure du possible de choisir tes créneaux d’écriture à heures fixes. Que tu écrives 3, 4 ou 5 fois par semaine comme Lucie, tente si tu le peux d’écrire toujours à la même heure, pour la même durée.

Enfin, persévère. N’abandonne pas ta routine avant d’avoir essayé de la tenir pour au moins 3 semaines. Tu peux évidemment l’ajuster, c’est bien le principe de la tester, mais demande-toi bien à chaque fois si tes ajustements te permettra de mieux la tenir et d’écrire plus efficacement ou pas.

ÉPINGLE CET ARTICLE SUR PINTEREST !

daily routine écrivain

Les grands points de la conversation :

– A chacun sa routine !
– La puissance d’écrire tous les jours (ou 5 fois par semaine)
– Un espace qui te ressemble et te rend heureux
– La routine te permet d’être dans le présent
– Si tu culpabilises de passer du temps à écrire, fais un planning
– Travailler avec une vision à 3 mois

Écoutez l’épisode :

La fiche perso ultime

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap