Écouter l’épisode :

tropes du roman young adult

Les tropes que l’on retrouve dans les romans Young Adult

Le public cible du Young Adult

La littérature Young Adult (de l’anglais “jeune adulte”) n’est pas un sous-genre romanesque au sens thématique, comme le polar ou la romance.

Le Young Adult fait référence à un lectorat cible. Le périmètre de ce public cible est variable selon qu’on utilise le terme littérature Young Adult comme englobant la littérature ados ou qu’on fait une distinction entre ados et jeunes adultes.

Le Young Adult s’adresse en général à un lectorat de 14 à 20 ans, voire de 12 à 20 ans. De nombreux adultes au-delà de 20 ans ont plaisir à lire des romans Young Adult. Et les grands succès du genre sont des oeuvres transgénérationnelles. Mais il n’en reste pas moins que le coeur de cible se compose des lecteurs adolescents et jeunes adultes.

Les caractéristiques des romans Young Adult

Le Young Adult se caractérise par des protagonistes qui ont le même âge que ces lecteurs cibles. Soit des personnages entre 14 et 20 ans. On généralise parfois en parlant de personnages en âge d’être au lycée.

Les thèmes abordés sont ceux qui concernent les adolescents et jeunes adultes : la construction de leur identité et leur rapport aux autres notamment.

Ces thèmes sont travaillés dans tout type de contextes. On retrouve des romans Young Adult de fantasy, de polar, de romance. L’Urban fantasy en particulier a été le terreau de la plupart des grands succès commerciaux de ces dernières années (qui ont donné lieu à des adaptations cinématographiques) : Percy Jackson, Twilight, Hunger Games.

Attention, toutes les maisons d’édition ne publient pas du young adult. Il est important de repérer les éditeurs et les collections qui lui correspondent.

Voici 4 tropes (ou motifs narratifs) emblématiques des romans Young Adult.

Le héros marginal

Ce héros ne se sent pas à sa place au milieu de ses camarades. Ses goûts sont différents, atypiques, il n’est pas populaire, il est mis à l’écart.

Bref, c’est une jeune personne incomprise et solitaire qui ne se sent pas en phase avec son environnement.

Elle se déprécie beaucoup et ne se rend pas compte de sa propre valeur.

L’orphelin

Quoi de plus facile pour envoyer son héros dans des aventures périlleuses que de retirer les figures d’autorité qui pourraient l’en empêcher !

Mais rendre son protagoniste orphelin a un autre avantage. Cela permet d’accentuer son mal être envers les adultes. Comment pourrait-il comprendre et faire confiance aux adultes s’il a grandi sans figure parentale ?

Il reflète avec puissance l’incompréhension et le malaise des adolescents face aux adultes.

La défaillance des adultes

Lorsque le protagoniste n’est pas orphelin, il est souvent mal entouré !

La défaillance des adultes qui entourent l’adolescent est un autre thème récurrent.

Non seulement ils n’apportent pas l’aide et la protection qui sont dues à leur progéniture, mais ils peuvent même être la source du danger. Les adultes sont à éviter. Ils sont souvent à défier, à vaincre et à éviter.

C’est un thème logique pour un roman qui s’adresse à des adolescents. Ils sont à une période de leur vie où l’entre-soi est très important.

Pour se construire, pour s’affirmer dans leur individualité, ils doivent vivre des aventures sans l’aide des adultes. Il est donc utile qu’ils ne puissent pas compter sur eux ! Ils relèvent un défi envers eux-mêmes jusqu’à devenir la personne qu’ils seront en tant qu’adulte.

Le triangle amoureux

Pour ce qui est des tropes en lien avec les relations amoureuses, on retrouve souvent le triangle amoureux.

Ce ressort narratif fonctionne très bien en s’appuyant sur l’hésitation et la recherche de soi des adolescents. Faire un choix, c’est s’affirmer et mûrir.

Attention, le trope du triangle amoureux fonctionne quand il est crédible. Quand l’hésitation du protagoniste entre les deux partenaires est vraie. Il ne faut pas que l’on sente que son choix est déjà arrêté depuis le début. Aussi creuse bien tous les personnages et travaille leur crédibilité.

Les grands points de la conversation :

– Le périmètre du Young Adult
– Le rôle des adultes (absents et défaillants)
– La crise identitaire avec les héros marginaux
– Le suspense dans la romance

Écoutez l’épisode :

La fiche perso ultime

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap