Écoutez l’épisode :

lire quand on est écrivain

Faut-il lire pour être écrivain

Un auteur de roman est-il forcément un lecteur ? Les personnes qui n’écrivent pas s’imaginent que tous les écrivains sont forcément des lecteurs, et même des férus de littérature (classique ou tous genres confondus).

Pourtant, de nombreux passionnés d’écriture ne sont pas de grands lecteurs. Mais ce désintérêt pour la lecture leur procure souvent un fort sentiment d’illégitimité. Est-il vraiment possible d’être écrivain sans lire régulièrement ? La lecture n’est-elle pas essentielle pour améliorer son écriture ?

Certains ont l’impression que la lecture les bloquent ! Ils se comparent aux auteurs qu’ils lisent et se désespèrent de ne jamais atteindre un tel niveau. D’autres encore craignent de se laisser trop influencer par leurs lectures et de repomper des idées ou des histoires sans en avoir conscience.

Alors, faut-il lire pour être écrivain ?

Lire est non négociable pour être écrivain

Notre réponse ira pour une fois, sans concession, dans le sens du discours populaire. Si tu veux te professionnaliser et devenir écrivain, il va falloir te mettre à la lecture.

Pas de panique, tu peux tout à fait commencer à écrire et te lancer dans ton roman sans être déjà un lecteur. Toutefois, pour améliorer ton écriture et progresser de roman en roman, tu n’as pas le choix. Il va falloir lire pour être écrivain.

Tu sais que le coeur du métier d’écrivain, c’est avant tout d’écrire. Ou si l’on découpe l’écriture en étapes :

  • Imaginer
  • Mettre en mots (écrire)
  • Corriger

Et l’étape supplémentaire qui transforme l’exercice en carrière :

  • Fiabiliser ou améliorer son écriture

La lecture te donne la matière pour trouver tes idées et développer ton art. Tu te doutes déjà de l’intérêt de la lecture pour ouvrir ton imagination et découvrir de nouveaux univers. Mais la lecture t’imprègne aussi des techniques narratives qui te sont encore inconnues ou de la façon particulière dont d’autres auteurs les manient.

Lire fait partie du travail de l’auteur. Si tu n’es pas un lecteur, il va falloir te forcer.

De même qu’un musicien qui n’écoute jamais d’autres artistes va atteindre un plateau, tu dois te créer une culture générale en lisant d’autres auteurs. Pour devenir un meilleur auteur, il faut lire.

Lire dans le genre dans lequel on écrit ?

Et si tu es déjà lecteur, mais pas du sous-genre spécifique dans lequel tu veux écrire ? Ça passe ?

Si cela te permet de te mettre à la lecture, assurément. D’ailleurs, je t’encourage à ouvrir tes horizons et à lire dans des genres diamétralement opposés à ceux vers lesquels tu gravites naturellement. Il s’agit de t’ouvrir à des oeuvres différentes et à des ressources nouvelles.

Je sais que certains auteurs qui ont beaucoup lu par le passé dans le genre dans lequel ils écrivent finissent par s’en lasser, surtout pour des sous-genres très codifiés comme la romance ou le polar. Ils ont l’impression d’avoir “fait le tour” des tropes et mises en scène.

D’autres craignent d’être trop influencés par leurs lectures et de sombrer malgré eux dans le plagiat ou la repompe. Cette peur est la plus souvent infondée et indique que l’auteur n’a pas compris pleinement le cycle de l’inspiration et de la création qui se nourrit toujours d’oeuvres et d’idées préexistantes.

Tu n’es pas obligé de lire continuellement dans le sous-genre dans lequel tu écris une fois que tu as épuisé les classiques et les best-sellers du genre. Mais tu dois absolument avoir lu dans le genre dans lequel tu veux écrire pour comprendre les schémas narratifs qui sont usités par tes collègues auteurs. Tu dois être imprégné de ce qui se fait pour avancer et trouver ton propre chemin.

En conclusion, deviens un lecteur. Ne tombe pas dans le tout ou rien : tu n’es pas obligé de devenir un lecteur acharné, mais commence à développer ton intérêt pour la lecture. Tu n’es pas obligé de finir tous les livres que tu commences, il faut juste que tu dédies du temps à la lecture chaque semaine. Cela fait désormais partie de ton travail d’auteur.

Les grands points de la conversation :

– La lecture n’est pas optionnelle
– Dépasser la peur d’être trop influencé
– Ce que l’on choisit de lire à moins d’importance que l’acte de lire
– Le style des auteurs évoluent grâce à la lecture.

Écoutez l’épisode :

La fiche perso ultime

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap