Écoutez l’épisode :

Ecrire un roman n’a rien de spontané. Pour aller au bout et avoir un roman de qualité, il faut toujours un minimum de méthode.

LUCIE CASTEL
écrire un roman

10 étapes à connaître pour écrire son roman

Un roman est une forme littéraire particulière, avec ses codes, avec ses genres, avec ses libertés.

Lucie Castel vous propose un avant-goût de sa formation Devenir écrivain : Projet Best-seller en résumant 10 étapes méthodologiques essentielles pour écrire un roman.

1) Se fixer sur une idée

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise idée : il y a votre idée. Les jeunes auteurs perdent souvent beaucoup de temps à rechercher la pure originalité, alors que celle-ci se trouve d’abord dans la façon d’aborder un thème, dans la vision du monde forcément unique de l’auteur.

Si votre cerveau vous entraîne à toujours imaginer une autre histoire quand vous êtes sur le point d’en choisir une pour votre roman, reconnaissez un mécanisme de défense : tant que vous n’avez pas décidé, vous ne risquez pas l’échec.

Or, pour écrire son roman, il faut décider. Il faut se lancer.

2) Rédiger un paragraphe d’intention littéraire

Le paragraphe d’intention littéraire fait environ une dizaine de lignes. Il contient : le contexte, les principaux rebondissements et le dénouement. Cet exercice de résumé vous force à avoir une vision globale et claire de ce qui fait l’essentiel de votre roman.

Quel est l’intérêt, le point fort, la substance de votre histoire ? De votre paragraphe d’intention littéraire, vous allez préparer votre argumentaire pour vendre votre histoire à un éditeur que vous rencontreriez en salon du livre.

3) Déterminer le genre littéraire de son roman

Quand vous écrivez dans un genre littéraire, vous devez en respecter les codes. Aussi, il est indispensable de savoir dans quel genre vous écrivez !

Tous les éditeurs fonctionnent avec des lignes éditoriales qui correspondent à des genres. Vous ne pouvez pas faire l’impasse : quand vous soumettrez votre manuscrit vous devrez dire à l’éditeur le genre que vous lui proposez.

4) Faire les fiches de personnage

La fiche de personnage est votre trame essentielle pour faire des personnages fouillés et vraisemblables qui vont évoluer avec votre histoire.

Ce sont vos fiches qui vont vous permettre d’aller assez dans le détail pour modéliser vos personnages, de telle manière qu’on pourrait ne pas les nommer, les lecteurs les reconnaîtraient quand même.

5) Faire un plan détaillé

Oui, tous les auteurs ne travaillent pas avec un plan détaillé qu’ils font avant de se lancer dans l’écriture. Mais nous ne saurions trop vous conseiller de ne pas céder à la facilité et de faire votre plan.

Il est bien plus simple d’écrire quand on a un plan qui est une ligne directrice que l’on va suivre pour ne pas avoir à décider au fil du roman (et prendre le risque de ne pas avoir une action cohérente ou équilibrée) et pour évaluer sa progression.

6) Faire un rétroplanning

Et pour suivre sa progression, on va se donner des échéances et faire un rétroplanning. Le rétroplanning consiste à partir de la date d’échéance pour fractionner le temps dont on dispose selon le nombre de chapitres ou les étapes d’écriture que l’on a à accomplir.

Ainsi, si l’on souhaite écrire 24 chapitres en 12 semaines, on estime le nombre de chapitres à écrire chaque semaine et le nombre de sessions d’écriture correspondantes. Ou en miroir, disons que l’on écrit à peu près 5000 mots par semaine et que l’on se lance dans un roman de 100 000 mots, on fixe une échéance pour dans 20 semaines.

Ecrire un roman sans échéance ni rétroplanning est la meilleure façon de ne jamais terminer son roman.

7) Créer un rituel d’écriture

Pour tenir son échéance il faut écrire le plus souvent possible. La plupart des auteurs professionnels écrivent environ 5 jours par semaine. Plus vous écrirez souvent et avec régularité, plus l’écriture viendra facilement. Plus vous vaincrez facilement les mécanismes de résistance de votre cerveau. Vous forgerez la discipline pour écrire, donc avancer dans votre roman, même quand vous n’avez pas envie d’écrire.

Pour vous mettre dans le bon état d’esprit et signaler à votre cerveau que maintenant vous entrez dans un moment de travail d’écriture, ritualisez ce moment. Démarrez-le avec une boisson spécifique, avec une playlist choisie, une bougie parfumée, avec un petit exercice de visualisation. Tout ce qui pourra devenir un déclencheur de bien-être et de concentration.

8) Ne pas partager avant la fin du premier jet

Stephen King explicitait sa vision du partage de son histoire de la façon suivante : il faut écrire son premier jet la porte fermée, et le corriger la porte ouverte.

Ainsi, il ne faut pas partager son texte avant de l’avoir écrit en entier, sous peine de se laisser déstabiliser par les remarques des autres, qui ne peuvent pas être opportunes puisqu’ils n’ont pas le texte dans sa globalité. Alors que l’étape des corrections est bien le moment pour recevoir toutes les critiques et les conseils pour reprendre son texte.

Partager son premier jet avant de l’avoir fini, c’est prendre le risque de ne pas le finir.

9) Corriger et faire corriger

L’auteur corrige son roman pour ajuster la structure narrative. Ses relectures successives lui permettent d’affiner son texte.

Puis, l’auteur a besoin du regard reposé d’autres personnes, des personnes qui ont l’habitude de lire dans le genre dans lequel il écrit. Ce sont les bêta-lecteurs et les correcteurs freelance.

La correction concerne d’une part le français et la syntaxe, mais aussi la correction éditoriale : l’appréciation du correcteur sur les longueurs de son texte, la justesse des personnages, etc.

10) Faire son dossier de soumission

Soumettre son manuscrit à un éditeur est une étape très protocolaire. Il n’y a pas de règle universelle mais tous les éditeurs répondent très favorablement à la réception d’un dossier de soumission.

Ce dossier est comme la brochure commerciale qui décrit votre manuscrit et donne à l’éditeur tous ses points forts et en quoi il pourra le vendre facilement.

Un bon dossier de dossier de soumission peut vous décrocher un contrat d’édition avant même que l’éditeur ne lise votre manuscrit ! Et un bon dossier de soumission vous assurera dans tous les cas qu’il le lise.

Pré-inscriptions à la formation de LICARES

Les pré-inscriptions à la session de mai de la formation Devenir Ecrivain : Projet Best-seller sont ouvertes jusqu’au 17 avril ! Retrouvez toutes les informations concernant la formation sur la page suivante : Rejoindre LICARES.

Les grands points de la conversation :

– L’importance du travail préparatoire
– Ce qui fait l’originalité d’un roman
– Le secret pour faire des personnages tout en nuance
– Comment ne pas laisser les autres nous faire douter

Écoutez l’épisode :

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement le guide : Écrivain, mode d’emploi !
Vous retrouverez les quatre étapes fondamentales pour faire évoluer votre écriture vers son niveau professionnel !

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire pour nous faire part de votre expérience ou pour nous posez vos questions !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

1 Comment

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap