Écoutez l’épisode :

Le temps du récit : écrire au présent ou au passé

Choisir d’écrire son roman au présent ou au passé : le dilemme !

Parlons des temps du récit ! Y a-t-il des temps à privilégier pour l’écriture de ton roman ?

Tu vas faire le choix important de raconter ton histoire soit majoritairement au présent, soit au passé. Puis, si tu choisis d’utiliser le passé, tu vas affiner en te tournant vers un temps en particulier. Une majorité d’auteurs qui écrivent au passé choisissent l’imparfait.

Alors, y a-t-il des règles particulières, des bonnes pratiques littéraires, qui déterminent ce choix ? Ceci peu importe le temps vers lequel ton instinct et ta facilité te dirigent ?

Par exemple, est-ce qu’il y a un temps à privilégier quand on écrit dans certains genres littéraires : romance, polar, ou encore fantasy ?

Enfin, y a-t-il un temps plus noble qu’un autre ?

Dissipons tes doutes et toutes les idées reçues !

Le choix du temps est un choix stylistique

Fais la chasse aux préjugés

Les préjugés sur les temps vont dans les deux sens ! On entend parfois que le passé donne un récit plus noble, plus travaillé, alors que le présent serait pour les romans plus légers, “moins littéraires”. Et à l’inverse, certains méprisent l’utilisation du passé. Ils jugent qu’il rend le récit plus désuet, le style plus pompeux, l’action plus lente.

Tu peux retirer une leçon de ces signaux contradictoires : il n’y a pas de temps meilleur qu’un autre dans l’absolu.

L’utilisation du présent ne va pas rendre ton roman moins littéraire ou moins travaillé. Ecrire ton roman au présent ne dit absolument rien de ton travail sur le texte. De même, l’utilisation du temps passé ne condamne pas ton récit à ne pas être assez actuel et capable de toucher tes contemporains.

Le temps est un parti pris avec lequel tu travailles le texte dans sa globalité. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix quand tu décides d’écrire ton roman au présent ou au passé, si ce n’est de le faire en toute connaissance de ce qu’apporte chaque temps en termes de sens et de dynamique.

Les temps ont une charge stylistique

Le choix du temps est un choix stylistique. En effet, écrire ton roman au présent ou au passé véhicule du sens. Le temps choisi connote ton histoire différemment. Je vais expliciter pour chaque temps ce sens qu’il apporte à ton texte.

Mais retiens dès à présent que le choix du temps est un parti pris.

Ton instinct va peut-être t’amener tout naturellement vers un temps ou un autre… peut-être en fonction de là où tu es le/la plus à l’aise en grammaire et concordance des temps !

Et dans tous les cas, la concordance des temps devra opérer, que tu écrives au présent ou au passé.

Quel temps pour quel genre littéraire ?

Tu as peut-être aussi entendu que certains temps se prêtent bien pour certains genres littéraires. D’ailleurs quand tu as lu dans ces genres, tu as remarqué une majorité de romans dans un temps plutôt qu’un autre.

Prenons l’exemple de la romance, où on retrouve souvent le conseil d’écrire son roman au présent.

Je persiste et signe : ce n’est pas une règle immuable qui fait que tu es en tort si tu écris une romance au passé. Les codes de la romance ne renient pas absolument l’écriture à l’imparfait.

Ce n’est pas le genre littéraire qui doit être le premier déterminant de ton choix, mais bien ta façon t’écrire et l’ambiance que tu veux créer au moyen du temps choisi.

Oui, certains temps sont plus populaires que d’autres selon les genres littéraires. Mais cela a tout à voir avec ce sens qui connote l’écriture au présent et ou passé.

De la même façon, le présent n’est pas forcément à toujours privilégier pour les univers contemporains et le passé pour les contextes historiques.

Le choix du narrateur ne le détermine pas non plus. Narrateur intradiégétique, extradiégétique… Tu peux écrire ton roman à première personne ou écrire ton roman à la troisième personne, cela ne détermine pas si tu dois utiliser le passé ou le présent.

Écrire un roman au présent

Le présent est le temps de la proximité et de l’immédiateté.

Quand tu écris au présent, le lecteur vit l’action en même temps que ton narrateur. Tu places ton lecteur au plus près de l’action et du vécu du personnage.

En cela, le présent raccourcit la distance entre le lecteur et le narrateur.

Il y a moins de recul qu’avec un texte au passé où le lecteur a dans un coin de sa tête que l’action est terminée, que les événements vécus par le protagoniste ont déjà connu leur résolution.

D’une certaine manière, “tout est encore possible” résonne plus fortement dans un texte au présent. L’intensité des émotions ressenties par les personnages parait plus violente. C’est sûrement pour ça que de nombreux auteurs qui écrivent au présent font aussi le choix d’écrire leur roman à la première personne. Mais encore une fois, l’un n’est pas conditionnel de l’autre !

Si tu choisis d’écrire ton roman au présent, c’est que tu veux que ton lecteur ressente cette impression de réel, de proximité, et d’immédiateté.

Je t’encourage à revoir le film Gladiator : j’aime le prendre en exemple pour illustrer cette ambiance qui place le lecteur (ou le spectateur en l’occurrence) au plus près du personnage et de son action. On pourrait en dire de même de tous les films “caméra au poing”.

Écrire un roman au passé

Écrire un roman à l’imparfait

Quand les écrivains font le choix d’écrire au passé, fort est de constater qu’ils affectionnent par-dessus tout l’imparfait.

Si le présent rapproche de l’action, l’imparfait a tendance à donner plus de recul et de panorama sur ce qui se passe. On pourrait le qualifier de style plus contemplatif (du moment que l’on ne donne pas une connotation négative d’ennuyeuse ou d’ampoulée à contemplatif !).

En effet, écrire un roman à l’imparfait crée une distance de narration qui est plus propice aux proses un peu plus poétiques, un peu plus denses, un peu plus descriptives.

Le présent se prête très bien à un style qui privilégie les phrases courtes, sans fioriture, centré sur l’action, et l’imparfait à un style plus complexe et réflexif.

Quel est le tien ?

Qu’as-tu envie de développer tout naturellement ou pour ce roman en particulier ?

Écrire un roman au passé simple

Un roman écrit à l’imparfait fera aussi usage du passé simple. En effet, la combinaison imparfait / passé simple permet de gérer très efficacement les changements de rythme de narration et d’éviter un récit plat.

Pour ce qui est d’un récit où le temps principal est le passé simple, cela existe. C’est un parti pris très intéressant et moins commun.

C’est une manière de recréer cette proximité entre action et lecteur que l’on retrouve exacerbée au présent, mais bien dans le passé.

En définitive, tout est possible ! Je te conseille de faire le point sur ce que tu aimes et ce que tu veux transmettre.

Un exercice pour savoir quel temps utiliser !

Tu doutes toujours si tu dois écrire ton roman au présent ou plutôt au passé ?

Pas de problème ! Tente cette expérience.

Tu vas écrire un paragraphe au présent. Puis transforme-le en conjuguant les verbes à l’imparfait. Tu peux répéter l’expérience cette fois-ci en écrivant deux paragraphes différents, l’un au présent, l’autre au passé.

C’est simplissime, mais foncièrement efficace !

Que préfères-tu instinctivement ? Vois-tu la différence dans la connotation du texte ? Qu’est-ce qui te semble correspondre le mieux à ton personnage et à ce que tu veux transmettre par ta narration ?

Rappelle-toi : il n’y a pas de mauvais choix. Il y a une direction que tu choisis d’explorer !

EPINGLE CET ARTCLE !

écrire son roman au présent

Les grands points de la conversation :

– Pas de hiérarchie entre les temps !
– Le choix du temps est un parti pris
– Tu ne peux pas mal faire peu importe le genre de ton roman
– Le présent crée de la connexion et de l’immédiateté
– Le passé invite à la réflexion et à la densité stylistique

Écoutez l’épisode :

La fiche perso ultime

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap