Écoutez l’épisode :

surmonter la page blanche

Comment vaincre la page blanche ?

As-tu jamais ressenti une panne d’inspiration ? Le syndrome de la page blanche désigne les moments de blocage des écrivains.

Les mots ne viennent pas ou si difficilement. Et le peu de mots que tu écris sur ton ordinateur ne trouvent pas grâce à tes yeux. Et les semaines passent. Parfois des mois entiers.

Alors tu paniques. Combien de temps ce désert créatif va-t-il durer ? Et si tu n’arrives plus jamais à écrire ?

Et tu te juges. Un véritable auteur n’est-il pas celui qui écrit régulièrement sans s’arrêter ? Peut-on se prétendre écrivain quand on a des blancs créatifs de trois semaines d’affilée ?

Prends une grande inspiration et remettons quelques idées à leur place avant de te donner 4 conseils qui vont t’aider à vaincre la page blanche.

La page blanche, fléau de tous les écrivains

La page blanche est liée à notre état émotionnel

Un écrivain qui ne connait pas des périodes de vide et de doute, c’est rarissime !

Le propre de la créativité et de l’inspiration est d’être d’une nature cyclique : elle suit la houle de nos émotions, de notre croyance en nous-mêmes, de notre motivation et de nos expériences.

Aussi, elle n’est jamais uniforme sur une semaine et encore moins sur les mois de rédaction d’un manuscrit. Ta motivation baisse et ton inspiration semble faiblir ? C’est normal ! Rien ne va mal !

Si la page blanche peut être liée à un problème intrinsèque à ton histoire, comme je te l’expliquerais plus bas, dans 95% des cas, elle est la manifestation de nos peurs.

Elle est une stratégie astucieuse de notre cerveau pour nous éviter ce qu’il détecte être un danger futur :

  • Le risque d’être jugé
  • Le risque d’être rejeté

Car écrire un livre et le partager, c’est s’exposer au jugement des autres et à la possibilité qu’ils n’adhèrent pas à notre livre. Ce que nous extrapolons volontiers comme un rejet de nous en tant que personne.

Alors notre cerveau nous protège. Par des stratégies d’évitement d’abord, comme la procrastination (qui n’a pas eu une subite envie de regarder une série de 52 épisodes ou de faire toutes les vitres de son appartement au moment où il devait bosser sur son texte ?) et par le ralentissement du processus créatif.

Ce n’est pas que les idées ne sont plus là, mais nos doutes, notre jugement de ces idées est plus fort et occupe le devant de la scène dans nos pensées.

Un mal qui touche les débutants comme les confirmés !

Tous les auteurs, débutants ou confirmés, vivent cette phase de doute et d’apathie qu’est la page blanche.

Cela n’a rien à voir avec l’expérience acquise ou le succès ! Oui, même des auteurs prolifiques et multi récompensés vivent des périodes de vide ou de ralentissement créatif.

Malheureusement il ne suffit pas de publier pour vaincre la page blanche.

Au contraire, elle est parfois plus intense chez les auteurs à succès. En effet, ils mettent encore plus d’enjeu à écrire leurs livres car ils ne veulent pas décevoir leur lectorat. Ils ont la pression de ne pas faire moins bien qu’à leur roman précédent, pour leur propre fierté et pour ne pas décevoir leur éditeur.

4 astuces pour vaincre la page blanche

Tu n’as pas envie de te mettre à écrire. Tu procrastines. Et quand tu te contrains enfin à ouvrir ton fichier de traitement de texte, c’est le vide, la page blanche, il n’y a rien qui sort.

J’aime la comparaison à une paralysie. Une connexion ne se fait pas. Tu n’arrives pas à projeter sur le papier ce que tu as dans la tête. Ou tu as l’impression de ne rien avoir dans la tête.

Alors, comment vaincre la page blanche ?

1. Se poser les bonnes questions sur son texte

Quand il y a blocage, il faut bien comprendre que tu es face à un symptôme et pas une cause. Aussi, il faut absolument remonter à la cause.

Pour cela, tu dois te poser les bonnes questions sur ton texte… et sur toi-même. Sois franc. Ne te juge pas. Et rassure-toi que rien ne va mal, peu importe les réponses.

Voici les deux questions que je me pose toujours en cas de page blanche :

  • De quoi ai-je peur avec cette histoire ?
  • Est-ce la bonne histoire pour moi maintenant ? Ai-je vraiment envie d’écrire cette histoire maintenant ?

Car tu dois bien le reconnaître, parfois la page blanche n’est que la matérialisation concrète que tu t’entêtes à vouloir écrire une histoire qui ne te passionne plus autant ou qui remue trop de choses en toi avec lesquelles tu n’as pas fait la paix.

Parfois, la page blanche est le symptôme qui t’invite à te reconnecter avec ta sensibilité d’auteur et à être honnête envers toi-même.

Evidemment tu dois faire la différence entre les baisses de motivation cycliques que tu ressentiras toujours de temps en temps durant l’écriture de ton roman et la vraie page blanche.

Mais il se peut que ce ne soit pas la bonne histoire pour toi à ce moment-là. Peut-être plus tard, peut-être jamais, mais pas maintenant. Et ce n’est pas grave.

2. Faire une pause créative

Arrête de te mettre la pression. Puisque les mots ne viennent pas, pourquoi ne pas employer ce temps que tu ne passes de toute façon pas à écrire pour aérer ton cerveau et lui redonner le goût de créer ?

La page blanche est un cercle vicieux de pensées noires. Non seulement tu n’arrives pas à écrire et tu questionnes ta valeur d’écrivain, mais tu culpabilises de perdre du temps ou de faire autre chose qu’écrire !

Arrête d’ajouter du stress à ton stress. Ne juge pas ton blocage.

Fais plutôt redescendre la pression en faisant le choix, consciemment, de faire autre chose et d’y prendre du plaisir.

Quelles sont les activités inspirantes qui te redonneraient le sourire et pourraient réactiver ton imagination ?

Lis, peins, fais du sport, voyage. Parfois le déclic viendra de l’extérieur s’il ne vient pas de ton livre.

3. Démarrer en douceur

Notre erreur lorsque nous voulons changer nos habitudes est de vouloir passer immédiatement de 0 à 100%.

Tu n’écris plus depuis 2 semaines ? Et tu veux tout de suite reprendre un rythme de 2000 mots quotidiens. Tu n’as pas fait de sport depuis l’année dernière ? Et tu veux te mettre au jogging tous les matins à 6h.

Tu te laisses entraîner dans le fantasme perfectionniste, ou le fameux “tout ou rien”.

Et si tu essayais bien de remettre le pied à l’étrier, mais en douceur ?

Je te propose de te donner un objectif d’écrire 100 mots, 4 jours par semaine.

L’idée est de redonner à ton cerveau l’habitude d’écrire, de renouer avec une routine d’écriture pour te prouver que ton blocage n’est pas complet.

Tu arrives à écrire. Même s’il s’agit de 3 lignes, tu te montres que tu arrives à avancer doucement hors de ce blocage.

4. Reprendre le plan de son roman (ou en faire un)

Nous avons abordé les principaux blocages psychologiques qui se manifestent en panne d’inspiration.

Mais il faut avouer que le problème vient bien parfois de ton texte !

La page blanche peut venir tout simplement du fait que tu ne sais pas comment continuer ton histoire parce qu’elle a un défaut de structure.

  • Tu es parti dans une direction non prévue et tu ne sais pas comment raccorder les wagons.
  • Tu n’as pas du tout prévu ce qui allait se passer ensuite et tu es désormais bloqué.

Si tu commences à connaître mes conseils, tu sais que je vais t’encourager à travailler avec une méthode d’écriture. Et plus particulièrement avec un plan, qu’il soit plus ou moins détaillé.

Pour éviter le blocage, il faut que tu saches, en gros, quels thèmes tu veux aborder, quelles scènes fortes tu veux inclure et quels types de personnages tu veux faire évoluer.

Où vais-je ? De quoi parle mon texte ? Qui découvre-t-on ?

Prends le temps de définir les éléments clés de ton histoire. En cas de doute, réfère-toi toujours à ton plan et à ton intention littéraire de départ.

Les grands points de la conversation :

– La page blanche : le mal de tous les écrivains
– La sensibilité exacerbée de l’écrivain
– Le jugement de soi contreproductif
– Chasser le perfectionnisme pour se remettre en route
– Le plan du roman, boussole dans la tempête

Écoutez l’épisode :

La fiche perso ultime

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap