Écoutez l’épisode :

On ne peut plus vraiment faire l’impasse sur les réseaux sociaux quand on est auteur et qu’on veut prendre une part active dans le développement de sa carrière.

LUCIE CASTEL
Ecrivain sur les réseaux sociaux

Les écrivains sur la Toile !

Assumer et affirmer son identité d’auteur, c’est désormais avoir une présence en ligne. La plupart des auteurs ont a minima une page Web où ils répertorient leur bibliographie et font l’annonce de leurs nouvelles sorties. Et ils sont de plus en plus nombreux à ouvrir des comptes dédiés à leur persona d’auteur sur les réseaux sociaux.

Peut-on faire carrière sans être présent du tout sur les réseaux sociaux ? Oui. C’est bien sûr possible, du moins pour l’édition traditionnelle.

Mais ne se coupe-t-on pas d’un formidable outil de promotion de ses romans si on fait l’impasse sur Facebook, Instagram et autre Twitter ?

Même si l’on est peu à l’aise avec la représentation de soi en ligne ou que l’on a un problème d’éthique par rapport à ces plateformes, y a-t-il des avantages certains à avoir une présence en ligne ?

C’est la réflexion que vous propose Lucie Castel dans cet épisode du podcast Devenir écrivain.

Exister en tant qu’auteur

Vivre avec son temps

Du moment où il y a promotion de notre oeuvre par un éditeur, notre nom circulera sur la Toile. En tant qu’artiste, en tant que personnalité publique, il y aura trace de nos échanges et de nos écrits sur Internet. Aussi, ce n’est pas parce qu’un écrivain ne voudra pas s’impliquer personnellement en ligne qu’il sera absent des réseaux sociaux. Il n’aura par contre pas d’espace pour répondre, pour témoigner ou pour interagir de manière plus informelle avec ses lecteurs.

Un auteur peut faire ce choix de l’anonymat et de la distance à son lecteur… s’il peut compter sur le fort soutien d’une maison d’édition qui va vraiment mettre les moyens pour le promouvoir et le diffuser. N’oubliez jamais qu’à l’échelle d’une carrière, vous signerez avec différents partenaires qui n’auront pas les mêmes pratiques de travail et qui s’impliqueront différemment pour votre promotion.

Surtout, les réseaux sociaux sont omniprésents dans notre société. Nous les utilisons tous à des degrés divers et nos lecteurs s’y évadent quotidiennement. En fait, les réseaux sociaux ont largement dépassé les sites Web et blogs dans le temps que nous leur consacrons. S’il faut interagir avec nos lecteurs là où ils se trouvent, force est de constater qu’ils sont sur les réseaux sociaux.

Interagir avec ses lecteurs

Où échangeons-nous avec nos lecteurs ?

  • En “réel” : dans les salons du livre, lors des dédicaces en librairie ; à chaque fois que nous sommes en représentation quelque part en tant qu’auteur.
  • En “virtuel” : sur les comptes de réseaux sociaux des éditeurs quand l’auteur publie traditionnellement et sur ses propres comptes d’auteur.

Bien que cela ne soit jamais une obligation, les éditeurs s’attendent à ce que les auteurs développent leurs propres réseaux et leur propre communauté. L’auteur vit avec son temps. Et ce temps est celui des influenceurs et des communautés en ligne.

Même dans l’édition traditionnelle, il est admis que désormais, l’auteur prend une part de sa propre promotion en développant une présence en ligne. La maison d’édition ne le fera pas pour lui. Elle utilisera certes ses propres réseaux pour communiquer, mais les lecteurs sont moins nombreux à suivre les comptes des maisons d’édition qu’à suivre les comptes des influenceurs, artistes et personnalités publiques.

Quant à l’auteur indépendant, les réseaux sociaux sont parfois son seul relais de communication auprès de ses lecteurs, avec sa newsletter. Ils lui sont vite incontournables.

L’intérêt d’être présent sur les réseaux

Soyons honnêtes

La présence sur les réseaux sociaux est-elle du coup indispensable au succès de nos romans ? Est-ce qu’une grosse communauté en ligne va se traduire par bien plus de ventes en librairie ?

Non. Ce serait trop beau s’il y avait un simple lien de cause à effet.

Une grosse communauté sur les réseaux sociaux n’est pas la promesse d’une carrière florissante car les followers ne sont pas forcément des acheteurs. En fait, tout l’enjeu de la stratégie de l’auteur sur les réseaux sociaux est justement d’inciter ses followers à devenir ses lecteurs. Pour cela, il va se mettre en relation avec des lecteurs potentiels et leur donner du contenu spécifique. Il va utiliser les réseaux sociaux dans une logique professionnelle et non comme un particulier.

Signalons que les éditeurs sont de plus en plus sensibles à l’argument de la communauté : ce sera un atout pour l’auteur qui soumet son roman que d’être déjà suivi par de nombreuses personnes. Pour l’éditeur, ils sont potentiellement des clients.

Ce n’est pas le nombre de followers qui compte

A l’inverse, ce n’est pas parce qu’un auteur est peu suivi sur les réseaux sociaux qu’il est condamné à l’anonymat et à l’extinction de sa carrière. Nombreux sont les auteurs qui n’ont pas le temps ou qui n’ont pas la stratégie pour développer leurs réseaux sociaux. Ils vendent quand même leurs livres.

Retenez qu’on peut être un auteur qui vit de sa plume tout en ayant une petite communauté.

L’une des règles des réseaux sociaux est celle de la qualité des interactions qui prime sur le nombre d’abonnés. En effet, il vaut mieux être suivi par peu de gens, mais que ces derniers génèrent de nombreux échanges et soient de vrais membres de notre tribu, que d’être suivi par de très nombreuses personnes qui ne sont en fait pas vraiment intéressées par nos livres.

Mieux vaut une petite tribu soudée qu’une confédération hétérogène !

Un pari sur l’avenir

Si l’on n’est pas sûr au final que cela va vraiment avoir une incidence positive sur nos ventes et notre carrière, pourquoi s’astreindre à poster sur les réseaux sociaux ?

Tout simplement parce qu’il s’agit d’une stratégie de promotion qui peut porter ses fruits. Prendre sa carrière en main, c’est multiplier les stratégies, les actions qui peuvent nous permettre de gagner en visibilité. C’est essayer pour trouver ce qui marche. Les réseaux sociaux sont des outils gratuits, accessibles, largement plébiscités par nos lecteurs.

Être présent sur les réseaux sociaux pour un auteur, c’est mettre toutes les chances de son côté pour développer bien plus rapidement son lectorat qu’il ne pourrait le faire en se reposant seulement sur son éditeur. C’est l’opportunité de prendre une part active à sa promotion et de se montrer au plus près de ses lecteurs et des blogueurs.

Quelle stratégie adopter pour sa présence sur les réseaux sociaux ?

Choisir le bon réseau social

Une fois que l’on a décidé de se lancer dans l’aventure d’un compte pro sur les réseaux sociaux, quel réseau social choisir ? Y en a-t-il un plus adapté aux auteurs et à la promotion de leur livre ? Notons qu’il n’y a pas de réseau d’envergure centré sur le texte ou le livre. La plupart des réseaux sociaux mettent en avant l’image ou la vidéo. Même un réseau comme Twitter qui a priori est essentiellement textuel a sa logique propre tournée vers le partage de l’information.

Le meilleur réseau social pour un auteur est celui qui est à la convergence de deux critères :

  • Le réseau que fréquente le plus notre public cible (on peut se donner a minima le critère de l’âge moyen de nos lecteurs cibles).
  • Le réseau avec lequel nous avons le plus d’affinité.

Le bon réseau pour établir sa communauté est le réseau sur lequel nous aurons du plaisir à publier et communiquer. En effet, il faudra prendre du temps pour créer son contenu et publier avec régularité – a minima plusieurs fois par semaine.

Chaque réseau a ses codes d’usage et ses types de publication privilégiés. Aussi, il est essentiel de bien savoir si l’on sera à l’aise et motivé par le contenu à produire.

La règle des 80% de lifestyle et des 20% de promotion

Il n’y a pas de réseau social plus adéquat au métier d’auteur ou à la promotion de ses livres dans la mesures où peu de sa communication concernera la vente de ses livres !

Une autre formule générale de la stratégie des réseaux sociaux est de proposer principalement du contenu qui portera sur l’établissement d’une relation avec son lecteur.

Schématisons en parlant de 80% de contenu “lifestyle”. Il s’agit de contenu qui génère de la complicité avec le lecteur. L’auteur ouvre son intimité, présente ses conseils. C’est ce type de contenu que recherchent les usagers des réseaux sociaux.

Evidemment, le but est de transformer ses followers en lecteurs et le contenu doit être orienté pour que la relation donne envie de découvrir ses romans. Les 20% de promotion de ses romans scellent cette passerelle de fan à lecteur.

Faut-il être présent sur plusieurs réseaux ?

La plupart des auteurs sont présents au moins sur deux réseaux sociaux mais de manière déséquilibrée. Ils créent du contenu pour un réseau et publient automatiquement ce même contenu sur un autre. La combinaison la plus fréquente est la double publication sur Facebook et Instagram.

Il est question de toucher le plus de lecteurs possibles et de ne pas se couper de personnes qui fréquentent une plateforme et pas l’autre. Mais c’est une peur qui peut se retourner contre l’auteur. En effet, il n’est pas optimal et même ringard de publier du contenu non adapté à une plateforme, ce qui peut vite arriver quand on fait de simples copier-coller.

Il y a finalement peu d’intérêt à avoir quelques fans éparpillés sur d’autres plateformes à qui l’apportera pas de contenu configuré pour ces plateformes.

Nous vous conseillons de vous concentrer sur un réseau social et de développer votre communauté au maximum sur cette plateforme. Donnez tout sur le réseau que vous aimez. S’impliquer sérieusement sur les réseaux sociaux est très chronophage. Vous aurez déjà suffisamment de travail et de temps à passer sur un seul réseau.

Une stratégie qui se construit !

Twitter, Facebook, Instagram. Mais aussi YouTube, Pinterest, Tik Tok. Vous avez l’embarras du choix !

  • Comprenez bien la logique de chaque réseau pour être pertinent, à l’aise et motivé par le contenu que vous allez poster.
  • Trouvez la convergence entre ce que vous voulez proposer aux autres et ce qu’ils peuvent attendre de leur relation avec vous.
  • Pensez comme un professionnel, comme une marque, et non comme un particulier.
  • Travaillez votre branding, votre identité d’auteur, pour proposer du contenu cohérent et facilement identifiable comme étant le vôtre.
  • Protégez-vous en vous répétant dès à présent que votre popularité (ou manque de popularité…) sur les réseaux ne présage en rien du succès de votre roman ou de votre carrière !

Et bien sûr, n’hésitez pas à vous former pour comprendre ce qui marche sur un réseau et comment mieux communiquer avec vos lecteurs et futurs lecteurs !

Les grands points de la conversation :

– Toujours pas de formule magique pour faire le buzz avec son roman
– Pourquoi il vaut mieux tenter la présence en ligne
– Comprendre la logique de son réseau préféré
– L’importance du branding
– Se protéger des réseaux sociaux

Écoutez l’épisode :

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

1 Comment

  1. Bonjour 😊
    J’ai écouté le podcast et c’est trop cool 😎 je l’aime bien et très bonne sujet 💟💟
    Merci pour vos précieux conseils Lucie .💖🤗👌

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap