Écoutez l’épisode :

La prochaine fois que vous avez du mal à vous concentrer, relevez toutes les choses qui accaparent votre attention pour voir combien vous pourriez en éliminer avant de commencer.

JOHANNA VOGEL
Améliorer sa concentration

La concentration, prérequis de la productivité

Une fois qu’on a trouvé le temps pour écrire et qu’on s’est enfin mis devant son ordinateur, il faut profiter au maximum du temps que l’on s’est donné et avancer le plus possible dans son texte. 

Pour cela, il faut être concentré. Notre concentration est un outil capricieux. Elle dépend de nombreux facteurs internes, dont notre engouement pour la tâche à accomplir et notre niveau de stress. Mais aussi externes, à l’instar du niveau de bruit de notre environnement ou du nombre d’interruptions que l’on subit.

Johanna Vogel, la coach en productivité des auteurs de LICARES, propose 5 conseils pour préparer sa concentration pour sa séance d’écriture.

1) Éliminer le plus de distractions possibles avant l’écriture

Une fois que notre concentration est perturbée par un facteur extérieur, il va falloir un minimum de temps pour focaliser à nouveau notre attention sur notre écriture. Aussi, il est très important de préparer le terrain, de se faciliter la tâche, en éliminant en amont le maximum d’interruptions et de distractions possibles. Citons les plus évidentes, mais celles qui sont les plus difficiles à éliminer :

  • Le téléphone. Et pas seulement les notifications, mais bien le téléphone en lui-même.
  • Les notifications sur son ordinateur de travail.
  • Le réflexe de surfer sur Internet sur son ordinateur de travail.
  • Les interruptions des autres membres de sa famille.

2) Toujours avoir un outil de prise de notes

Le conseil n°2 consiste à décharger son esprit des problèmes qui viennent tirer notre concentration hors de notre texte.

Je dois penser à lancer une lessive. Je dois envoyer un mail à mon client avant demain. J’ai l’anniversaire de ma tante la semaine prochaine. Mais aussi : je devrais les faire se rencontrer au chapitre 12. Je ne dois pas oublier que lui donner des lunettes au chapitre 15.

Afin de pouvoir se concentrer sur ce que l’on est en train de faire, il importe de rassurer son esprit que tous ces rappels qu’ils amènent au sommet de notre conscience sont bien notés et seront traités… ultérieurement. Pour ça, rien de plus simple : garder un carnet et un stylo sur votre station de travail, et notez bien toute idée qui viendrait perturber l’écriture.

Attention, pour tranquilliser votre esprit durablement, il faudra consacrer un moment plus tard à la relecture de cette liste et éventuellement planifier dans votre calendrier les différentes tâches.

3) Se donner une plage horaire et un objectif d’écriture

Pour optimiser sa concentration, il faut baliser dans le temps son travail d’écriture. Ainsi le cerveau saura que de telle heure à telle heure, nous travaillons, et que le temps du divertissement viendra après. Donner un créneau horaire à sa séance d’écriture et utiliser un timer permettent de créer un sentiment d’urgence qui focalise l’esprit.

L’objectif de sa séance d’écriture (écriture 2000 mots, écrire le chapitre 13…) est le gouvernail qui donne tout son sens au fait de se concentrer.

4) Préparer le squelette de son chapitre

Dans notre épisode 28 : 5 astuces pour améliorer sa productivité, notre animatrice Fleur Hana conseillait d’utiliser les 10 premières minutes de chaque séance d’écriture à l’élaboration du plan de la scène ou du chapitre que l’on allait traiter dans sa séance. De cette façon, on a les consignes que l’on n’a plus qu’à suivre pour écrire. L’auteur ne décide plus au fur et à mesure de son action, il décide à l’avance puis met la chair sur cette ossature.

Cette façon de procéder est d’une redoutable efficacité pour se concentrer. Il n’y a rien de plus usant pour la concentration que de devoir décider moment après moment de ce qui arrive ensuite, plutôt que de suivre une route déjà tracée.

5) Prévoir et accepter la résistance

Notre concentration va fluctuer tout au long de notre séance d’écriture. C’est inéluctable et c’est normal. Cela ne veut pas dire que l’on est moins doué qu’un autre ou que l’on a pas l’étoffe d’un écrivain. Cela veut simplement dire que l’on a un cerveau qui fonctionne très bien. 47% du temps, notre cerveau se perd dans ses pensées.

Fort de cette constatation, il faut maintenant agir : il faut repérer de plus en plus souvent, de plus en plus vite, quand notre cerveau s’égare, et le ramener à notre texte. C’est en pratiquant cet exercice de reconcentration que l’on améliore sa concentration sur le long terme.

C’est le principe même d’ailleurs de la méditation. Le meilleur exercice pour améliorer sa concentration est de pratiquer la méditation de manière régulière. Des applications avec une base gratuite, comme Petit Bambou ou Headspace, sont de très bons outils pour se lancer.

Les grands points de la conversation :

– Pourquoi on n’arrive pas à lâcher son téléphone
– L’importance de faire sa To-do list le lundi
– Ecrire avec un timer pour rester concentré
– Avoir de la compassion pour ses rêveries

Écoutez l’épisode :

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire pour nous faire part de votre expérience ou pour nous posez vos questions !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment