Écoutez l’épisode :

Questions sur le métier d'écrivain

Les questions que se posent les futurs écrivains

Pour le 100e épisode du podcast Devenir écrivain, nous te proposons une conversation à deux voix dans laquelle nous évoquons 5 questions que se posent les auteurs, futurs écrivains et parfois écrivains confirmés. Nous t’invitons à écouter la bande son pour nos réponses !

1. Comment mes proches vont-ils le prendre ?

La peur des réactions des proches est une problématique qui revient fréquemment lorsque l’on interroge les futurs écrivains. Ils craignent que leur entourage ne pense pas qu’écrivain soit un vrai métier. Et/ou surtout, doit-on s’inquiéter du fait qu’ils pourraient être choqués ou heurtés par les détails de notre récit, surtout s’ils sont inspirés de faits réels ?

Comment faire en cas de non soutien de son entourage ?

2. Combien de temps dois-je préparer mon roman ?

Nombreux sont les jeunes auteurs qui pensent que plus on met de temps à réfléchir à son histoire, plus on passe de temps sur le travail préparatoire, plus facile il sera de l’écrire. S’il y a un temps incompressible du travail préparatoire pour avoir un cap solide. Mais attention : ce n’est parce qu’on prépare son roman pendant de longs mois que l’écriture sera meilleure.

C’est la peur de ne pas faire assez bien ou de se tromper qui se fait entendre dans ces questions de futur écrivain.

3. Quand est-ce que je serai satisfait de mon écriture ?

Jamais ? L’écriture est une pratique : la perfection est impossible. Tu dois accepter ce constat si tu souhaites te satisfaire de ton texte. La question de la satisfaction s’entremêle avec celle d’être “assez bon” pour plaire aux lecteurs et aux éditeurs. En tout état de cause, il importe de comprendre ce qui nous déplait et de ne pas rester dans la vague impression du “c’est nul”.

4. Suis-je obligé de montrer mon visage en ligne ?

Parmi les questions récurrentes du futur écrivain, celle-ci rejoint la peur plus générale de rompre la barrière protectrice de sa vie privée et de s’exposer au jugement et aux critiques des autres. Est-on obligé de montrer son visage sur les réseaux sociaux pour réussir ?

Tu n’es évidemment obligé à rien. Cependant, à l’époque des algorithmes surpuissants et de la communication digitale, il va être très compliqué d’y échapper. Mieux vaut travailler ton image publique et en avoir le contrôle que de vouloir absolument te barricader dans l’anonymat.

5. Et si mon premier jet est complètement à réécrire ?

Nous le répétons pour tous ceux qui ne l’auraient pas encore entendu : le premier jet d’un roman est un esquisse. Un croquis. Un brouillon qui permet de placer tous les moments clés de son histoire, toutes ses idées pour pouvoir ensuite confirmer ou changer ses choix.

Ce n’est pas la copie que l’on rendra à l’éditeur et ce n’est même pas celle que l’on remet aux bêta-lecteurs. Même si les auteurs le comprennent intellectuellement, souvent la peur de devoir “tout réécrire” ou “refaire un travail énorme au deuxième gens” vient bloquer l’écriture du premier jet. Pourtant, le premier jet est le moment excitant où tu peux foncer dans ton imaginaire. Tu peux avoir avoir enfin une première version de ton histoire !

Les grands points de la conversation :

– L’illusion de savoir ce que pensent nos proches
– Ce qu’attendent les éditeurs
– La peur de ne pas écrire assez bien
– L’écriture est une pratique sur le long terme

Écoutez l’épisode :

La fiche perso ultime

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement notre fiche de personnage : La Fiche de personnage
En format Doc ou Odt, elle est la fiche la plus complète pour construire un personnage mémorable.

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire sur Itunes pour nous faire part de votre expérience et pour nous aider à faire connaître notre émission !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Copy link
Powered by Social Snap